proverbi nissart

PROVERBI NISSART

   Les proverbes sont des sentences, des maximes communes exprimées en peu de mots, et qui se trouvent dans la bouche de tout le monde. Le proverbe est toujours une sentence naïve. Certains proverbes expriment une idée qui se retrouve dans tous les pays chez tous les peuples. En voici quelques-uns du Comté de Nice. Ils ont été recueillis et traduits par Jan Blaquièra.

 

A paire aquistaire, enfant acabaire. Les enfants se chargent de gaspiller l’héritage.
A viei cat jouvi rateta. A vieux chat, jeunes souris.
Afamegat noun vóu de sauça. L’affamé ne veut pas de sauce.
Aiga e pan, vida de can. Eau et pain, vie de chien.
Bouona moutria es miech gouvern.

Avoir un bon culot, c’est avoir la partie gagnée (ou presque).     

Cadun es couma li sieu acioun lou fan  marit couma la rougna, o bouon couma lou pan. Chacun est comme ses actions le font  : mauvais comme la gale  ou bon comme le pain.
Cauda la mar e ten ti a la terra. Flatte la mer et reste sur la terre.
Coura la luna fa lu rodou, o vent o brodou Le rond de la lune annonce vent ou pluie.
Coura lou paire fa caramentran, lu enfan fan carema. Quand le père festoie, les enfants trinquent.
Coura ma pocha fa tin-tin, toute lou mounde es mon cousin, ma coura fa ta-ta li vèhi toui s’escapa. L’argent appelle les amis, la purée les éloigne.
Fai-mi paure, te farai ric. C’est l’olivier qui dit : " taille moi bien les branches, je te donnerais des olives ".
L’aiga que coure noun s’arresta óu mourre. L’eau qui court ne s’arrête pas au moulin.
L’Aiga que resta sente qu’empesta. L’eau stagnante empeste.
L’amour e la rasca marit doun casca. L’amour et la gêne (le besoin), mauvais.
La barba noun fa lou sapient e la capa noun fa lou mouge. L’habit ne fait pas le moine.
Lach e vin pouisoun fin. Lait et vin, poison fin.
Longui parlota fan li journada courti. Longues parlotes, font les journées courtes
Lu counselhé noun soun lu pagaire. Les conseillers ne sont pas les payeurs.
Lu rique si perdounou, lu paure si bastounoun. On pardonne les riches, on bastonne les pauvres.
Noun passa tempe que noun revengue. Le temps passé doit revenir.
Poulenta dura counserva la creatura, poulenta mouola la descounsouala. Polente dure conserve la créature, polente molle la désole.
Pratiga vau mai que gramatica. La pratique vaut mieux que l’étude.
Preire desfratat e caulé rescaufat noun soun mai stat agradat. Prêtre défroqué et choux réchauffé n’ont jamais été bien vus.
Proucès fenit, gagnant en camia, perdant tounut. Procès fini, gagnant en chemise, perdant tout nu.
Qu crompa l’inutil vendra lou néchessairi. Qui achète l’inutile, vendra le nécessaire.
Qu de viei si caussa, de póu s’enaussa. Qui de vieux se chausse, de peu se hausse. (le vieux coûte souvent plus cher que le neuf).
Qu mau coumença pegiou acaba. Qui mal commence, finit encore plus mal.
Qu noun escouta lou paire e la maire bouona fin noun póu faire. Qui n’écoute pas le père et la mère, bonne fin ne peut faire.
Qu s’alonga mai que lou lançóu si descuerbe lu pen. Qui s’allonge plus long que les draps, se découvre les pieds.
Que Dieu ti doune de ment, e a ieu d’argent. Que Dieu te donne de l’esprit et à moi de l’argent.
Que lenga a, a Paris va. Avec une bonne langue on va loin.
Que naisse loup noun mouor agneu. Qui naît loup ne meurt pas agneau.
Que noun pens’ au lendeman, fa un marri Caramentran. Qui n’économise pas la semaine aura de mauvaises fêtes (Carnaval)
Rassa estirassa. Tel père, tel fils.
S’arrangia lou temp pu vitou que li gen. Le temps s’arrange plus vite que les gens.
Se la rougna vi ven n’avès que da grata. Si la gale vous vient, vous n’avez qu’à vous gratter.
Se ti manca la siansa, àgue òu mancou la jactansa. A défaut de science, ai au moins de la parlote.
Toui saben doun venen ma saben pa doun aneren. Nous savons tous d’où nous venons mais nous ne savons pas où nous irons.
Tout es amar per cu a de fel en la bouca. Tout est amer pour qui a du fiel dans sa bouche.
Touta pignata à son cubesseù. Toute marmite à son couvercle. (tout le monde trouve chaussure à son pied ?)
Un bouon e alegre vesin t’escourcha lou camin. Un bon et gai voisin raccourcit ton chemin.
Un paóu cadun fa mau en degun. Ex : pour un travail pénible ou un mauvais plat à finir.
Vau mai un ae vieu qu’un avoucate muort. Mieux vaut un âne vivant qu’un avocat mort.
Vedova daurada leu counsoulada. Veuve riche, vite consolée.